Maintenance conditionnelle

La maintenance conditionnelle ou prédictive est la base de notre métier de maintenancier. L’avantage, comme un docteur et son stéthoscope, est de vous fournir un avis, sur la base de notre expérience et des mesures enregistrées, sur l’état générale ou particulier de la bonne santé de vos installations.

Définition

Maintenance préventive subordonnée à un type d’évènement prédéterminé (autodiagnostic, information d’un capteur, mesure d’une usure, thermographie, analyse d’huile, contrôle vibratoire,etc…) La maintenance conditionnelle est donc une maintenance dépendant de l’expérience et faisant intervenir des informations recueillies en temps réel. On l’appelle parfois maintenance prédictive, qui est un terme non normalisé.

Conditions d’applications

La maintenance préventive conditionnelle se caractérise par la mise en évidence des points faibles. Suivant les cas, il est souhaitable de les mettre sous surveillance et à partir de là, nous pouvons décider d’une intervention lorsqu’un certain seuil est atteint mais les contrôles demeurent systématiques et font partie des moyens de contrôle non destructifs. Tous les matériels sont concernés et se fait par des mesures pertinentes sur le matériel en fonctionnement.

Paramètres mesurés

Ils peuvent porter par exemple sur le niveau et la qualité d’une huile ou d’une graisse, les températures et les pressions, la tension et l’intensité des matériels électriques, les vibrations et les jeux mécaniques, etc… De tous les paramètres énumérés, l’analyse vibratoire est de loin la plus riche quant aux informations recueillies. Sa compréhension autorise la prise à bon escient, de décisions qui sont à la base d’une maintenance conditionnelle. La surveillance peut-être soit périodique, soit continue.